Bible-tube.com La tragédie des siècles 17

  All videos -

L’INSTRUCTION DU JUGEMENT

« Je regardais, dit le prophète, pendant que l’on plaçait des trônes. Et l’ancien des jours s’assit. Son vêtement était blanc comme la neige, et les cheveux de sa tête étaient comme de la laine pure; son trône était comme des flammes de feu, et les roues comme un feu ardent. Un fleuve de feu coulait et sortait de devant lui. Mille milliers le servaient, et dix mille millions se tenaient en sa présence. Les juges s’assirent, et les livres furent ouverts. » ( Daniel 7.9, 10. Voir Appendice a49, note sur la Purification du Tabernacle céleste.)

C’est ainsi que fut présenté au prophète le grandiose et redoutable tribunal devant lequel la conduite de tous les hommes sera passée en revue en présence du Juge de toute la terre, et où chacun sera « jugé selon ses oeuvres » . L’ancien des jours, c’est Dieu le Père. « Avant que les montagnes fussent nées, dit le psalmiste, et que tu eusses créé la terre et le monde, d’éternité en éternité tu es Dieu. » (
Psaumes 90.2 ) Ce Dieu, source de toute vie et origine de toute loi, préside au jugement. Mille milliers et dix mille millions d’anges y assistent, en qualité d’assesseurs et de témoins. jesus christ sauve, évangile selon jésus christ, mission chrétienne

« Je regardais pendant mes visions nocturnes, et voici, sur les nuées des cieux arriva quelqu’un de semblable à un fils de l’homme; il s’avança vers l’ancien des jours, et on le fit approcher de lui. On lui donna la domination, la gloire et le règne; et tous les peuples, les nations, et les hommes de toutes langues le servirent. Sa domination est une domination éternelle qui ne passera point, et son règne ne sera jamais détruit. » (
Daniel 7.13,14 ) Cette « arrivée » du Seigneur n’est pas Sa seconde venue sur la terre. Il s’approche de l’Ancien des jours pour recevoir de Lui la domination, la gloire et la royauté dont Il sera investi à la fin de Son oeuvre de médiateur, oeuvre qui devait commencer en 1844, à la fin des deux mille trois cents soirs et matins. Accompagné des anges célestes, notre souverain sacrificateur pénètre alors dans le lieu très saint pour y entreprendre, en la présence de Dieu, la dernière phase de Son ministère en faveur de l’homme : l’instruction du jugement et l’achèvement de l’expiation pour tous ceux qui en seront jugés dignes.

Dans le rituel typique, ceux-là seuls qui s’étaient confessés, et dont les péchés avaient été transférés dans le sanctuaire par le sang des victimes, bénéficiaient des bienfaits du jour des expiations. De même, au grand jour de l’expiation définitive et de l’instruction du jugement, les seuls cas pris en considération sont ceux des croyants. Le jugement des réprouvés est un événement tout à fait distinct, qui aura lieu par la suite. « Le jugement va commencer par la maison de Dieu. Or, si c’est par nous qu’il commence, quelle sera la fin de ceux qui n’obéissent pas à l’Évangile de Dieu? » (
1 Pierre 4.17 ) jesus christ sauve, évangile selon jésus christ, mission chrétienne

Les registres du ciel sur lesquels les noms et les actions des hommes sont inscrits serviront de base au jugement. Daniel dit : « Les juges s’assirent, et les livres furent ouverts. » Le voyant de Patmos, décrivant la même scène, ajoute : « Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs oeuvres, d’après ce qui était écrit dans ces livres. » (
Apocalpse 20.12 )

Le livre de vie renferme les noms de tous ceux qui sont entrés au service de Dieu. Jésus disait à Ses disciples : « Réjouissez-vous de ce que vos noms sont écrits dans les cieux.» (
Luc 10.20 ) Paul parle de ses fidèles collaborateurs « dont les noms sont dans le livre de vie ». ( Philipiens 4.3 ) Considérant « une époque de détresse, telle qu’il n’y en a point eu depuis que les nations existent jusqu’à cette époque », le prophète Daniel dit que le peuple de Dieu y échappera, tous « ceux... qui seront trouvés inscrits dans le livre ». Et le voyant de Patmos déclare que seuls pourront entrer dans la cité de Dieu ceux « qui sont écrits dans le livre de vie de l’agneau » ( Daniel 12.1; Apocalypse 21.27 ).

« Un livre de souvenir fut écrit devant lui, dit Malachie, pour ceux qui craignent l’Éternel et qui honorent son nom. » (
Malachie 3.16 ) Leurs paroles de foi, leurs actes de bonté, tout est enregistré dans le ciel. Néhémie fait allusion à cela quand il dit : « Souviens-toi de moi, ô mon Dieu,... et n’oublie pas mes actes de piété à l’égard de la maison de mon Dieu. » ( Néhémie 13.14 ) Tous les actes de justice sont immortalisés dans le livre de Dieu. Toute tentation repoussée, toute mauvaise action surmontée, toute parole douce et compatissante s’y trouvent soigneusement enregistrées. On y voit aussi le récit de toutes les souffrances, de toutes les peines, de tous les sacrifices endurés pour l’amour de Jésus. Le psalmiste dit : « Tu comptes les pas de ma vie errante; recueille mes larmes dans ton outre : ne sont-elles pas inscrites dans ton livre? » ( Psaumes 56.9 )

Il y a aussi un registre des péchés. « Dieu amènera toute oeuvre en jugement, au sujet de tout ce qui est caché, soit bien, soit mal. » « Au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu’ils auront proférée car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné. » (
Ecclésiaste 12.16; Matthieu 12.36, 37 ) Les intentions secrètes, les mobiles inavoués figurent dans l’infaillible mémorial; car le Seigneur « mettra en lumière ce qui est caché dans les ténèbres, et manifestera les desseins des coeurs ». « Voici, cela est inscrit devant moi, dit l’Éternel;... vos iniquités et les iniquités de vos pères. » ( 1 Corinthiens 4.5; Ésaïe 65.6, 7, version de Lausanne.)
jesus christ sauve, évangile selon jésus christ, mission chrétienne
Toute oeuvre humaine passe en revue devant Dieu pour être classée comme acte de fidélité ou d’infidélité. En face de chaque nom, dans les registres du ciel, sont couchés avec une redoutable exactitude toute parole mauvaise, tout acte égoïste, tout devoir négligé, tout péché secret, toute dissimulation. Les avertissements du ciel oubliés, les moments perdus, les occasions non utilisées, les influences exercées, bonnes ou mauvaises, avec leurs résultats les plus éloignés: tout est fidèlement inscrit par l’ange enregistreur. La loi de Dieu est la norme par laquelle les caractères et les vies seront éprouvés au jour du jugement. « Crains Dieu et observe ses commandements, dit le Sage. C’est là ce que doit tout homme. Car Dieu amènera toute oeuvre en jugement, au sujet de tout ce qui est caché, soit bien, soit mal. » (
Eccléssiaste 12.15,16 ) « Parlez et agissez comme devant être jugés par une loi de liberté », dit à son tour l’apôtre Jacques ( Jacques 2.12 )

Ceux que les juges déclareront « dignes » auront part à la résurrection des justes. Jésus dit en effet que « ceux qui seront trouvés dignes d’avoir part au siècle à venir et à la résurrection des morts,... seront semblables aux anges, et ils seront fils de Dieu, étant fils de la résurrection. » (
Luc 20.35, 36 ) II dit encore que « ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie » ( Jean 5.29 ). Les justes morts ne devant ressusciter qu’après avoir été jugés dignes de la résurrection pour la vie, il s’ensuit qu’ils ne comparaîtront pas personnellement devant le tribunal qui statuera sur leur cas.

Jésus sera leur avocat et plaidera leur cause devant Dieu. « Si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus-Christ le juste. » (
1 Jean 2.1 ) Car il n’est pas « entré dans un sanctuaire fait de main d’homme, en imitation du véritable, mais il est entré dans le ciel même, afin de comparaître maintenant pour nous devant la face de Dieu ». « C’est aussi pour cela qu’il peut sauver parfaitement ceux qui s’approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur. » ( Hébreux 9.24; 7.25 )

La vie de tous ceux qui ont cru en Jésus est examinée devant Dieu dans l’ordre où ils sont inscrits. Commençant par les premiers habitants de la terre, notre avocat présente les cas des croyants de chaque génération successive, et termine par ceux des vivants. Chaque nom est mentionné, chaque cas est pesé avec le plus grand soin. Des noms sont acceptés, d’autres sont rejetés. Quand un dossier indique des péchés non confessés et non pardonnés, le nom est radié du livre de vie, et l’inscription des bonnes actions est effacée du livre de mémoire. Le Seigneur disait à Moïse : « C’est celui qui a péché contre moi que j’effacerai de mon livre. » (
Exode 32.33 ) Et au prophète Ézéchiel : « Si le juste se détourne de sa justice, s’il commet l’iniquité,... on ne lui tiendra compte d’aucun des actes de justice qu’il aura accomplis. » ( Ézéchiel 18.24, version Synodale.)

Tous ceux qui se sont réellement repentis de leurs péchés et se sont, par la foi, réclamés du sang de Jésus-Christ comme sacrifice expiatoire ont eu leur pardon consigné dans les livres. Si leur vie a répondu aux exigences de la loi, leurs péchés sont effacés, et ils sont jugés dignes de la vie éternelle. Le Seigneur dit par le prophète Ésaïe : « C’est moi, moi qui efface tes transgressions pour l’amour de moi, et je ne me souviendrai plus de tes péchés. » (
Ésaïe 43.25 ) Jésus déclare : « Celui qui vaincra sera revêtu ainsi de vêtements blancs; je n’effacerai point son nom du livre de vie, et je confesserai son nom devant mon Père et devant ses anges. » « Quiconque me confessera devant les hommes, je le confesserai aussi devant mon Père qui est dans les cieux; mais quiconque me reniera devant les hommes, je le renierai aussi devant mon Père qui est dans les cieux. » ( Apocalypse 3.5; Matthieu 10.32, 33 )

L’émotion intense avec laquelle les hommes attendent les décisions d’un tribunal terrestre ne peut donner qu’une faible idée de l’intérêt avec lequel est suivi, dans les cours célestes, l’appel des noms écrits dans le livre de vie sous le regard scrutateur du Juge de toute la terre. On y entend le divin intercesseur demander que tous ceux qui ont vaincu par la foi en Son sang reçoivent le pardon de leurs transgressions, que la demeure édénique leur soit rendue, et qu’ils soient couronnés en qualité de cohéritiers de « l’ancienne domination » (
Michée 4.8 ). En entraînant la famille humaine dans le mal, Satan avait cru pouvoir déjouer le dessein en vue duquel Dieu avait, créé l’homme. Mais le Sauveur demande maintenant que ce plan soit mis à exécution comme si l’homme n’avait jamais péché. Il requiert en faveur de Son peuple non seulement un acquittement total mais aussi une part à Sa gloire et une place sur Son trône.

Pendant que Jésus plaide pour les objets de Sa grâce, Satan les accuse devant Dieu comme transgresseurs. Le grand séducteur s’est efforcé de leur inoculer le doute et la défiance à l’égard de Dieu, de les séparer de Son amour et de les pousser à transgresser Sa loi. Mais maintenant il souligne, dans le dossier de leur vie, leurs défauts, leur disemblance d’avec Jésus -- ces imperfections qui ont déshonoré leur Rédempteur -- en un mot, tous les péchés dans lesquels il les a entraînés, et, en raison de ces faits, il les réclame comme ses sujets.
jesus christ sauve, évangile selon jésus christ, mission chrétienne
Jésus n’excuse pas leurs péchés; mais, en vertu de leur repentir et de leur foi, il demande leur pardon. Il lève devant le Père et Ses saints anges Ses mains percées et il dit : Je les connais par leur nom. Je les ai gravés sur les paumes de Mes mains. « Les sacrifices qui sont agréables à Dieu, c’est un esprit brisé : O Dieu! tu ne dédaignes pas un coeur brisé et contrit. » (
Psaumes 51.19 ) Se tournant alors vers l’accusateur de son peuple, il lui dit : « Que l’Éternel te réprime, lui qui a choisi Jérusalem! N’est-ce pas là un tison arraché du feu? » ( Zacharie 3.2 ) Et, enveloppant ses fidèles de Sa justice, le Sauveur présente à son Père une « Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible » ( Éphésiens 5.27 ). Leurs noms sont maintenus dans le livre de vie, et le Seigneur déclare : « Ils marcheront avec moi en vêtements blancs, parce qu’ils en sont dignes. » ( Apocalypse 3.4 )

Ainsi s’accomplira cette promesse de la nouvelle alliance : « Je pardonnerai leur iniquité, et je ne me souviendrai plus de leur péché. » « En ces jours, en ce temps-là, dit l’Éternel, on cherchera l’iniquité d’Israël, et elle n’existera plus; le péché de Juda, et il ne se trouvera plus. » (
Jérémie 31.34; 50.20 ) « En ce temps-là, le germe de l’Éternel aura de la magnificence et de la gloire, et le fruit du pays aura de l’éclat et de la beauté pour les réchappés d’Israël. Et les restes de Sion, les restes de Jérusalem, seront appelés saints, quiconque à Jérusalem sera inscrit parmi les vivants. » ( Ésaïe 4.2, 3 )

L’instruction du jugement et l’effacement des péchés auront lieu avant le retour du Seigneur. Puisque les morts doivent être jugés d’après ce qui est écrit dans les livres, leurs péchés ne peuvent pas être effacés avant que leurs cas aient été examinés. L’apôtre Pierre déclare que les péchés des croyants seront effacés avant que « des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur, et qu’il envoie celui qui vous a été destiné, Jésus-Christ » (
Actes 3.19, 20 ). L’instruction du jugement terminée, le Seigneur viendra, « et sa récompense sera avec lui pour rendre à chacun selon ses oeuvres ».

Comme, dans les rites symboliques, le souverain sacrificateur sortait du sanctuaire pour bénir la congrégation, après avoir fait l’expiation pour Israël, de même, au terme de Son sacerdoce, Jésus « apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l’attendent pour leur salut » (
Hébreux 9.28 ) et leur donnera la vie éternelle. Le sacrificateur, en éliminant les péchés du sanctuaire, les confessait sur la tête du bouc émissaire; Jésus placera, pareillement, tous ces péchés sur la tête de Satan, qui en est l’auteur et l’instigateur. Le bouc émissaire, chargé des péchés d’Israël, était envoyé « dans le désert » ( Lévitique 16.22 ); ainsi, Satan, chargé de tous les péchés dans lesquels il a fait tomber le peuple de Dieu, sera condamné à errer mille ans sur une terre désolée et privée de ses habitants. Il portera enfin la peine intégrale du péché dans le lac de feu, où il sera consumé avec les perdus. Le grand plan de la rédemption se consommera ainsi par l’extirpation définitive du péché et par la délivrance de tous ceux qui ont accepté de se séparer du mal.

L’instruction du jugement et l’effacement des péchés ont commencé exactement au temps fixé, à la fin des deux mille trois cents jours, en 1844. Tous ceux qui se sont une fois réclamés du nom de chrétiens doivent subir cet examen minutieux. Les vivants et les morts sont alors « jugés selon leurs oeuvres, d’après ce qui est écrit dans ces livres ». (
Apocalypse 20.12 )

Au jour de Dieu, les péchés dont on ne s’est pas repenti et qu’on n’a pas délaissés ne seront ni, pardonnés ni effacés et s’élèveront en témoignage contre le violateur. Qu’on ait péché à la lumière du jour ou dans les ténèbres, tout est découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte. Les anges de Dieu, témoins de chacune de nos fautes, les ont infailliblement enregistrées. On peut les nier, les cacher à son père, à sa mère, à sa femme, à ses enfants et à ses amis; le coupable peut être le seul à connaître ses torts, mais ils sont mis à nu devant les esprits célestes. Les ténèbres de la plus sombre nuit, le mystère le plus impénétrable, la duplicité la plus consommée ne réussissent pas à dissimuler aux yeux de l’Éternel une seule de nos pensées. Dieu tient un compte exact de tous les actes faux, de tous les procédés injustes. Il ne se laisse pas tromper par des apparences de piété. Il ne commet point d’erreur dans l’appréciation des caractères. Un homme corrompu peut tromper ses semblables, mais Dieu déchire tous les voiles et lit les secrets des coeurs.

Combien solennelle est la pensée que, jour après jour, tout ce que nous pensons, disons ou faisons est porté sur les registres du ciel! Une parole prononcée, un acte commis ne peuvent plus être retirés. Les anges ont enregistré le bien et le mal. Le plus puissant conquérant de la terre ne peut arracher de ces registres la page d’une seule de ses journées. Nos actions, nos paroles, nos intentions les plus secrètes même contribueront à déterminer notre destinée heureuse ou malheureuse. On peut les oublier, mais elles n’en déposeront pas moins soit pour notre justification, soit pour notre condamnation.

Le caractère de chacun est reproduit sur les livres du ciel avec la même exactitude que les traits du visage sur le cliché du photographe. Et pourtant, combien peu on se soucie de ces inscriptions qui paraîtront sous les yeux des êtres célestes! Si le voile qui sépare le monde visible du monde invisible se levait soudain, nous permettant de voir un ange enregistrer fidèlement chacune des paroles et des actions dont nous serons appelés à rendre compte au jour du jugement, combien de paroles seraient retenues, et combien d’actions ne seraient jamais commises!

Au jour du jugement, l’usage que nous aurons fait de toutes nos facultés sera examiné avec le plus grand soin. Quel emploi faisons-nous du capital que le ciel nous a prêté? Le Seigneur le retrouvera-t-il avec les intérêts? Avons-nous cultivé et utilisé à la gloire de Dieu et pour le relèvement de l’humanité les talents manuels, affectifs et intellectuels qui nous ont été confiés? Comment avons-nous usé de notre temps, de notre plume, de notre parole, de notre argent, de notre influence? Qu’avons-nous fait pour le Sauveur dans la personne des pauvres, des affligés, des orphelins et des veuves? Dieu nous a constitués dépositaires de sa sainte Parole : quel usage avons-nous fait de la lumière de la vérité destinée à rendre les hommes sages à salut? Une simple profession de foi en Jésus-Christ est sans valeur; seul l’amour qui se traduit en actes est considéré comme authentique. Aux yeux des êtres célestes l’amour seul donne de la valeur à nos actions. Tout acte accompli par amour, si insignifiant qu’il soit aux yeux des hommes, est accepté et récompensé par Dieu.

Sur les registres du ciel, l’égoïsme secret du coeur humain est mis en pleine lumière. On y trouve la liste des devoirs non accomplis tant envers nos semblables qu’envers le Sauveur. On y voit combien d’heures, de pensées et de forces qui appartenaient à Dieu ont été données à Satan. C’est une lamentable documentation que les anges accumulent. Des êtres intelligents, de soi-disant disciples du Christ, se laissent absorber par l’acquisition de biens terrestres ou par le plaisir. L’argent, le temps, les forces vont au luxe ou à la concupiscence, tandis que de rares moments sont consacrés à la prière, à l’étude des Écritures, à l’humiliation et à la confession des péchés.

Satan invente d’innombrables prétextes pour occuper notre attention ailleurs qu’aux objets qui devraient le plus nous absorber. Le grand séducteur hait les glorieuses vérités qui metteut en évidence un sacrifice expiatoire et un tout-puissant Médiateur. Il sait qu’il ne réussira dans ses entreprises qu’en détournant les esprits loin de Jésus et de Sa vérité.

Ceux qui veulent se mettre au bénéfice de la médiation du Sauveur ne doivent pas se laisser détourner par quoi que ce soit du devoir de travailler à leur sanctification dans la crainte de Dieu. Les heures précieuses gaspillées dans le plaisir, le faste et l’amour de l’argent devraient être consacrées à la prière et à une étude assidue de la Parole de Dieu. Le peuple de Dieu devrait comprendre parfaitement le sujet du sanctuaire et du jugement. Chacun devrait être au courant de la position et de l’oeuvre de notre souverain sacrificateur. Sans cette connaissance, il n’est pas possible d’exercer la foi indispensable en ce temps-ci, ni d’occuper le poste que Dieu nous assigne. Chacun a une âme à sauver ou à perdre. Le cas de chacun est inscrit à la barre du divin tribunal. Chacun sera appelé à comparaître face à face devant le Juge éternel. Il importe donc au plus haut point de penser souvent à cette scène du jugement, où les livres sont ouverts, et où, comme Daniel, chacun « sera debout pour son héritage à la fin des jours » (
Daniel 12.13 )!

Ceux qui ont reçu la lumière doivent rendre témoignage des grandes vérités que Dieu leur a confiées. Le sanctuaire céleste est le centre même de l’oeuvre de Dieu en faveur des hommes. Il intéresse tous les habitants de la terre. Il nous expose le plan de la rédemption, nous amène à la fin des temps et nous révèle l’issue triomphante du conflit entre la justice et le péché. Il est donc important que chacun l’étudie à fond et soit en état de rendre raison de l’espérance qui est en lui.

L’intercession du Sauveur en faveur de l’homme dans le sanctuaire céleste est tout aussi importante dans le plan du salut que sa mort sur la croix. Depuis Sa résurrection, Jésus achève dans le ciel l’oeuvre commencée par lui sur la croix. Nous devons par la foi aller auprès de lui au-delà du voile où il a est entré pour nous comme précurseur » (
Hébreux 6.20 ). Là se reflète la lumière du Calvaire. Là nous acquérons une plus claire intelligence du mystère de la rédemption. Nous comprenons que c’est à un prix infini que le ciel a opéré le salut de l’homme et que le sacrifice consenti est à la hauteur des plus dures exigences de la loi transgressée. Jésus nous a frayé la voie qui mène au trône au Père; désormais, grâce à Sa médiation, tout désir sincère exprimé par ceux qui vont à lui par la foi peut être présenté devant Dieu.

« Celui qui cache ses transgressions ne prospère point, mais celui qui les avoue et les délaisse obtient miséricorde. » (
Proverbes 28.13 ) Satan cherche constamment à dominer sur nous par nos défauts, sachant bien que si nous les caressons, il finira par réussir. Pour cela, il nous trompe par ce fatal sophisme : il ne t’est pas possible de vaincre ce penchant. Si ceux qui cachent et excusent leurs fautes pouvaient voir Satan triompher à leur sujet, ils se hâteraient de les confesser et de les délaisser, en se rappelant que Jésus présente devant Dieu Ses mains meurtries et Son côté percé, et dit à tous ceux qui veulent le suivre : « Ma grâce te suffit. » ( 2 Corinthiens 12.9 ) « Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger. » ( Matthieu 11.29, 30 ) Que nul donc ne considère ses défauts comme incurables. Dieu vous donnera foi et grâce pour les surmonter.

Nous vivons à l’époque du grand jour des expiations. Dans le culte mosaïque, pendant que le souverain sacrificateur faisait l’expiation pour Israël, chacun devait se repentir de ses péchés et s’humilier devant le Seigneur, sous peine d’être retranché de son peuple. Maintenant, de même, pendant les quelques jours de grâce qui restent encore, tous ceux qui veulent que leur nom soit maintenu dans le livre de vie doivent affliger leur âme devant Dieu, ressentir une véritable douleur de leurs péchés et faire preuve d’une sincère conversion. Un sérieux retour sur soi-même est nécessaire. Il faut, chez un bon nombre de ceux qui se disent disciples du Christ, que la légèreté et la frivolité disparaissent. Au prix d’une guerre sérieuse, on parviendra à vaincre ses tendances mauvaises et à remporter la victoire, car cette oeuvre de préparation est une affaire individuelle. Nous ne sommes pas sauvés par groupe. La pureté et la consécration de l’un ne sauraient compenser le défaut de ces qualités chez un autre. Quoique toutes les nations doivent passer en jugement, Dieu examinera le cas de chaque individu avec autant de soin que si celui-ci était seul sur la terre.

Solennelles sont les scènes qui marquent l’achèvement de l’expiation. Cette oeuvre comporte des intérêts d’une valeur infinie. Le tribunal suprême siège maintenant depuis plusieurs années. Bientôt, nul ne sait quand, les dossiers des vivants y seront examinés. Bientôt, notre vie passera sous le redoutable regard de Dieu. Il convient donc plus que jamais de prendre garde à cette exhortation du Sauveur : « Prenez garde, veillez et priez; car vous ne savez quand ce temps viendra. » (
Marc 13.33 ) « Si tu ne veilles pas, je viendrai comme un voleur, et tu ne sauras pas à quelle heure je viendrai sur toi. » ( Apocalypse 3.3 )

Lorsque l’instruction au jugement sera terminée, la destinée de chacun sera décidée soit pour la vie, soit pour la mort. Le temps de grâce prendra fin un peu avant l’apparition de notre Seigneur sur les nuées du ciel. Dans une allusion à ce temps-là, il nous est dit dans l’Apocalvpse : « Que celui qui est injuste soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille encore; et que le juste pratique encore la justice, et que celui qui est saint se sanctifie encore. Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu’est son oeuvre.» (
Apocalypse 22.11, 12 )

Justes et méchants seront encore sur la terre dans leur état mortel. Dans l’ignorance des décisions finales et irrévocables qui auront été prises dans le sanctuaire céleste, on plantera, on bâtira, on mangera et on boira. Avant le déluge, dès que Noé fut entré dans l’arche, Dieu l’y enferma, excluant toute possibilité pour les impies d’y pénétrer. Sept jours durant, ne se doutant pas que leur sort était définitivement scellé, ils continuèrent, imperturbables, à s’adonner au plaisir et à se moquer de l’idée d’une catastrophe imminente. « Il en sera de même, dit le Sauveur, à l’avènement du Fils de l'homme. » (
Matthieu 24.39 ) C’est silencieuse, inattendue et inaperçue, comme le voleur dans la nuit, que viendra l’heure décisive scellant la destinée de tout homme, l’heure où l’offre de la miséricorde sera retirée aux coupables.

« Veillez donc. ... Craignez qu’il ne vous trouve endormis! » (
Marc 13.35, 36 ) Périlleuse est la condition de ceux qui, se lassant de veiller, se tournent vers le monde. Pendant que le négociant se laisse absorber par le gain, que l’amateur du plaisir suit ses inclinations, que l’esclave de la mode pense à ses atours, à ce moment même, le Juge de toute la terre prononce peut-être cette sentence : Tu as été pesé dans la balance, et tu as été trouvé léger. » ( Daniel 5.27 )

L’ORIGINE DU MAL

L’origine et la raison d’être du péché sont pour bien des esprits un sujet de vive perplexité. Voyant le mal et ses terribles conséquences, ils se demandent comment tant de souffrances et de malignité peuvent se concilier avec la souveraineté d’un être infini en puissance, en sagesse et en amour. Incapables de pénétrer ce mystère, ils cherchent l’explication dans de fausses interprétations et dans des traditions humaines qui leur ferment les yeux sur des vérités essentielles au salut et clairement révélées dans la Bible. D’autres, enclins au doute et à la critique, trouvent dans le fait que, malgré leurs recherches, ils ne sont pas parvenus à résoudre le problème de l’existence du péché, une excuse pour rejeter en bloc toute la Bible, où sont consignés le caractère de Dieu, Sa nature et Ses principes à l’égard du péché.

Il n’est pas possible de donner de l’apparition du péché une explication qui en justifie l’existence, mais on en sait assez sur Son origine et ses conséquences ultimes pour pouvoir admirer la justice et l’amour de Dieu dans sa manière d’agir en présence du mal. Dieu n’est pas responsable de l’entrée du péché dans le monde : rien n’est plus clairement enseigné par les Écritures. Aucun refus arbitraire de la grâce divine, aucune erreur dans le gouvernement divin n’a donné lieu à un mécontentement et à une révolte. Le péché est un intrus mystérieux et inexplicable; sa présence est injustifiable. L’excuser, c’est le défendre. S’il pouvait être excusé, s’il avait une raison d’être, il cesserait d’être le péché. La seule définition qu’on puisse en donner est celle de la parole de Dieu : « le péché est la transgression de la loi »; c’est la manifestation d’un principe réfractaire à la grande loi d’amour, base du gouvernement divin.

Avant l’apparition du mal, la paix et la joie régnaient dans l’univers. Tout y était conforme à la volonté du Créateur. L’amour pour Dieu était suprême et l’amour mutuel impartial. Jésus-Christ, Verbe et Fils unique de Dieu, était un avec le Père éternel; un par sa nature, par son caractère, par ses desseins. Il était le seul être de l’univers admis à connaître tous les conseils et tous les plans de Dieu. C’est par lui que Dieu avait créé les êtres célestes. « Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux..., trônes, dignités, dominations, autorités. » (
Colossiens 1.16 ) Au Fils comme au Père, l’univers entier était soumis.

La loi de l’amour étant à la base du gouvernement de Dieu, le bonheur de toutes les créatures dépendait de leur parfait accord avec les grands principes de cette loi. Dieu demande de toutes Ses créatures un service d’amour, un hommage qui découle d’une appréciation intelligente de Son caractère. Ne prenant aucun plaisir à une obéissance forcée, Il accorde à chacun le privilège de la liberté morale permettant à tous de Lui rendre un service volontaire.

Mais un être voulut pervertir cette liberté. Le péché prit naissance dans le coeur de celui qui, après le Christ avait été le plus hautement honoré de Dieu, et qui était le plus puissant et le plus glorieux de tous les habitants du ciel. Avant sa chute, Lucifer, le Porte-Lumière, était un « chérubin protecteur » saint et sans tache. « Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Tu mettais le sceau à la perfection, tu étais plein de sagesse, parfait en beauté. Tu étais en Éden, le jardin de Dieu; tu étais couvert de toute espèce de pierres précieuses.... Tu étais un chérubin protecteur, aux ailes déployées; je t’avais placé et tu étais sur la sainte montagne de Dieu; tu marchais au milieu des pierres étincelantes. Tu as été intègre dans tes voies depuis le jour où tu fus créé jusqu’à celui où l’iniquité a été trouvée chez toi. » (
Ézéchiel 28.12-15, 17 )

Lucifer aurait pu conserver la faveur de Dieu. Aimé et honoré des armées angéliques, il aurait pu faire servir ses nobles facultés au bien de son entourage et à la gloire de son Créateur. Mais, dit le prophète, « ton coeur s’est élevé à cause de ta beauté, tu as corrompu ta sagesse par ton éclat. » (
Ézéchiel 28.12-15 ) Peu à peu, Lucifer se laissa aller au désir de s’élever au-dessus de la position qui lui avait été assignée. « Tu as voulu te persuader que tu étais un dieu.... Tu disais en ton coeur :... J’élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu; je m’assiérai sur la montagne de l’assemblée. ... Je monterai sur le sommet des nues, je serai semblable au Très-Haut. ( Ézéchiel 28.6, version synodale; Ésaïe 14.13, 14 ) Au lieu de veiller à exalter Dieu au suprême degré et à lui assurer la première place dans l’affection de ses créatures, Lucifer chercha à capter à son profit leur allégeance et leurs hommages. Convoitant l’honneur que le Père avait conféré à Son Fils, le prince des anges aspira à une puissance dont le Christ seul détenait la prérogative.

Le ciel entier réfléchissait la gloire du Créateur et proclamait ses louanges. Tant que Dieu avait été ainsi honoré, on n’avait connu que la paix et la joie. Mais une note discordante, l’exaltation du moi, troubla soudain l’harmonie céleste. Ce sentiment, si contraire aux desseins du Créateur, éveilla de sombres pressentiments chez les êtres qui rendaient à Dieu les honneurs suprêmes. Des conseils célestes adressèrent à Lucifer d’instantes exhortations. Le Fils de Dieu lui représenta la grandeur, la bonté et la justice du Maître de l’univers, ainsi que la nature sacrée et l’immutabilité de Sa loi. C’est Dieu lui-même qui avait établi l’ordre qui régnait dans le ciel. En s’en écartant, Lucifer déshonorait son Créateur et attirait le malheur sur sa tête. Mais cet avertissement, donné avec amour et compassion, ne fit qu’éveiller un esprit de résistance. Cédant à sa jalousie envers le Fils de Dieu, Lucifer s’obstina.

L’orgueil que lui inspirait sa haute situation fit naître en lui le désir de la suprématie. Oubliant les grands honneurs dont il était l’objet de la part de son Créateur, fier de l’éclat de sa gloire, il aspira à l’égalité avec Dieu. Aimé et vénéré des armées célestes, il surpassait tous les anges en sagesse et en magnificence. Le Fils de Dieu cependant était reconnu comme le Souverain du ciel. Il partageait la puissance et l’autorité du Père, et participait à tous Ses conseils. Lucifer, qui n’était pas informé de la même manière de tous les desseins du Tout-Puissant, demandait : « Pourquoi le Fils aurait-il la suprématie? Pourquoi est-il élevé au-dessus de moi? »

Abandonnant alors sa place en la présence immédiate de Dieu, le fier chérubin alla semer la discorde parmi les anges. Opérant dans le secret, et tout en cachant d’abord ses intentions réelles sous le masque d’une grande vénération pour Dieu, il s’efforca de soulever le mécontentement contre les lois qui gouvernaient les êtres célestes, affirmant qu’elles imposaient des restrictions inutiles. Il prétendait que, eu égard à leur sainteté, les anges ne devaient connaître d’autre loi que leur bon plaisir. Pour gagner leur sympathie, il donna à entendre que Dieu l’avait traité injustement en accordant les honneurs suprêmes à son Fils, affirmant qu’en aspirant à une puissance plus grande et à de nouveaux honneurs, il ne recherchait pas son propre avantage, mais seulement la liberté des habitants du ciel, leur permettant d’atteindre un degré d’existence plus élevé.

Dans sa grande miséricorde, Dieu supporta longtemps Lucifer. Il ne le destitua pas de sa haute position dès les premières manifestations de son mécontentement, ni même lorsqu’il commença à propager ses idées parmi les anges fidèles. Le pardon lui fut offert à plusieurs reprises à condition qu’il se repente et se soumette. Des démarches que seuls un amour et une sagesse infinis pouvaient concevoir furent tentées pour le convaincre de son erreur. Jamais, auparavant, le mécontentement n’avait été ressenti dans le ciel. Lucifer lui-même ne vit pas tout d’abord son erreur et il ne comprit pas la vraie nature de ses sentiments. Aussi lorsqu’on lui prouva que son attitude hostile n’avait pas de raison d’être, convaincu de ses torts, il vit que l’autorité divine était juste et qu’il devait la reconnaître comme telle devant le ciel tout entier. S’il l’avait fait, il eût pu être sauvé, et bien des anges avec lui. Il n’avait pas encore, à ce moment-là, levé ouvertement l’étendard de la révolte contre Dieu. Il avait bien abandonné sa position de chérubin protecteur, mais s’il était revenu sur ses pas en reconnaissant la sagesse du Créateur, et s’était contenté de la place qui lui avait été assignée dans le grand plan divin, il aurait été rétabli dans ses fonctions. Mais l’orgueil l’empêcha de se soumettre. S’obstinant dans sa mauvaise voie, il soutint qu’il n’avait pas lieu de se repentir, et se déclara ouvertement en lutte avec son Créateur.

À partir de ce moment, il employa toutes les ressources de sa gigantesque intelligence à capter la sympathie des anges qui avaient été sous ses ordres. Dans l’intérêt de sa perfide ambition et de sa trahison, il n’hésita pas à fausser le sens des avertissements et des conseils que Jésus lui avait donnés. À ceux qui lui étaient le plus attachés par les liens de l’amitié, il fit croire qu’il était mal jugé, que sa position n’était pas respectée, et qu’on voulait porter atteinte à sa liberté. De là, il en vint à attaquer directement le Fils de Dieu, qu’il accusait du dessein de l’humilier devant tous les habitants du ciel. Puis, pour donner le change aux anges restés loyaux, il accusait ceux qu’il ne pouvait tromper et faire passer dans son camp, de trahir la cause du ciel, c’est-à-dire d’agir comme il agissait lui-même. Pour donner de la vraisemblance à l’accusation d’injustice, qu’il portait contre Dieu, il faussait les paroles et les actes du Créateur. Son système consistait à embarrasser les anges par des arguments subtils touchant les desseins de Dieu. Ce qui était simple, il l’enveloppait de mystère; et, en dénaturant artificieusement les faits, il jetait le doute sur les déclarations les plus formelles de Jéhovah. Sa haute position et ses rapports intimes avec l’administration divine donnaient tant de poids à ses paroles, qu’un grand nombre d’anges embrassèrent le parti de la révolte contre l’autorité du ciel.

Dans sa lutte contre le péché, Dieu ne pouvait employer d’autres armes que la justice et la vérité, tandis que Lucifer pouvait faire usage de flatterie et de mensonge. Falsifiant les paroles de Dieu et calomniant les plans de Son gouvernement, il prétendit que Dieu n’était pas juste en imposant des lois et des règlements aux habitants du ciel; qu’en exigeant de ses créatures la soumission et l’obéissance, il n’avait en vue que Sa propre exaltation. Aussi l’habileté, les sophismes et la calomnie dont il usa lui donnèrent-ils au début un avantage considérable.

Masquant ses plans sous une apparence de loyauté, il soutint qu’il travaillait à la gloire de Dieu, à la stabilisation de Son gouvernement et au bonheur de tous les habitants célestes. Tout en semant l’insoumission parmi les anges qu’il avait sous ses ordres, il donnait hypocritement à entendre qu’il travaillait à éliminer les causes du mécontentement. En proposant des modifications dans les lois et le gouvernement, il affirmait que, loin d'être en révolte, il ne cherchait qu'à contribuer à la sauvegarde de l'harmonie du ciel et au bonheur de l'univers.

Faisant un pas de plus, il se mit à rendre Dieu et son administration responsables du désordre qu'il avait lui-même créé, tout en se faisant fort de corriger et d'améliorer les statuts de Jéhovah. Il demandait seulement qu'on lui permit de démontrer, en effectuant des changements indispensables, le bien-fondé de ses prétentions.

Dans sa sagesse, Dieu laissa Lucifer poursuivre sa campagne jusqu’au moment où elle éclaterait au grand jour. Ses desseins étaient tellement enveloppés de mystère qu’il était difficile, tant qu’il ne s’était pas complètement dévoilé, de démasquer le chérubin protecteur devant les hôtes célestes qui le chérissaient et sur lesquels il exerçait une profonde influence. D’ailleurs, le péché n’avait encore jamais pénétré dans l’univers de Dieu, et les êtres saints qui peuplaient le ciel n’avaient aucune idée de sa malignité et de ses conséquences.

D’autre part, le gouvernement de Dieu ne s’étendant pas seulement aux habitants du ciel, mais à ceux de tous les mondes créés, Satan (l’adversaire) songea que s’il pouvait entraîner les anges dans sa révolte, il pourrait aussi ajouter les autres mondes à son empire. Il fallait donc que l’univers tout entier comprît le caractère réel de l’usurpateur et la vraie nature de ses machinations. Il fallait que, devant les habitants du ciel et de tous les mondes, fussent démontrées la justice de Dieu et la perfection de Sa loi. Dans l’intérêt de l’univers entier à travers les âges éternels, il importait que chacun pût voir sous leur véritable jour les accusations de Lucifer contre le gouvernement divin. Il fallait, en outre, d’une manière indubitable, que l’immutabilité de la loi de Dieu fût établie et que les accusations du grand révolté fussent condamnées par ses propres oeuvres.

Il fallait laisser mûrir le mal. Voilà pourquoi, lorsqu’il fut décidé que Satan ne serait plus toléré dans le ciel, Dieu ne jugea pas à propos de lui ôter la vie. Le Créateur ne peut agréer qu’une adoration fondée sur un sentiment d’amour et une allégeance dictée par la conviction de Sa justice et de Sa bonté. Or, si la peine capitale avait été infligée au grand coupable, les habitants du ciel et des autres mondes, encore incapables de comprendre la nature et les conséquences du péché, n’auraient pas pu, dans cet acte sommaire, discerner la justice et la miséricorde de Dieu. Si l’existence de Satan avait été immédiatement supprimée, l’univers aurait servi Dieu par crainte plutôt que par amour. Les sympathies qui allaient au chef de la révolte n’auraient pas complètement disparu, et l’esprit d’insurrection n’aurait pas été entièrement déraciné.

Quand on annonça au chef des rebelles qu’il allait être expulsé, avec tous ses partisans, du séjour de la félicité, il afficha hardiment son mépris pour la loi du Créateur, et réitéra son affirmation que les anges n’avaient pas besoin d’autre loi que leur volonté, qui les guiderait toujours dans la bonne voie. Prétendant que les statuts divins portaient atteinte à leurs libertés, il déclara que son dessein était d’obtenir l’abolition de toute espèce de loi, ajoutant qu’affranchies de ce joug, les intelligences célestes entreraient dans une existence plus élevée et plus glorieuse.

À l’unanimité, Satan et ses anges accusèrent le Fils de Dieu d’être l’auteur responsable du schisme, affirmant que s’ils n’avaient pas été réprimandés, ils ne se seraient jamais révoltés. Obstinés et effrontés dans leur révolte, et se disant cyniquement les victimes d’un pouvoir oppresseur, le grand rebelle et ses partisans furent enfin bannis du ciel.

L’esprit qui a fait naître la révolte dans la demeure de Dieu se fomente encore aujourd’hui sur la terre. Satan poursuit parmi les hommes l’oeuvre commencée chez les anges. Il règne maintenant sur « les enfants de la rébellion ». Comme lui, ceux-ci s’efforcent de supprimer les restrictions imposées par la loi de Dieu, et c’est par la transgression de ses préceptes qu’ils promettent aux hommes la liberté. La lutte contre le péché suscite encore aujourd’hui la résistance et la haine. Quand Dieu parle aux consciences par des messages d’avertissement, Satan pousse les hommes à se justifier et à chercher de la sympathie. Au lieu d’abandonner leurs erreurs, ils excitent l’indignation, contre ceux qui les censurent, comme si ces derniers étaient la cause du mal. Depuis Abel jusqu’à maintenant, cet esprit s’est toujours manifesté envers ceux qui osent condamner le péché.

C’est en calomniant le caractère de Dieu comme il l’avait fait dans le ciel, et en le représentant comme sévère et tyrannique, que Satan a fait tomber l’homme dans le mal. Ayant réussi, il déclare que ce sont les injustes restrictions de Dieu qui ont amené la chute de l’homme, comme elles ont provoqué sa propre défection. L’Éternel, en revanche, définit Son caractère comme suit : « Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère, riche en bonté et en fidélité, qui conserve son amour jusqu’à mille générations, qui pardonne l’iniquité, la rébellion et le péché, mais qui ne tient point le coupable pour innocent. » (
Exode 34.6, 7 ) En bannissant Satan du ciel, Dieu manifestait Sa justice et soutenait l’honneur de Son trône. Mais quand, entraîné par la supercherie du grand apostat, l’homme eut péché, Dieu donna une preuve de son amour en livrant son Fils unique à la mort en faveur de l’espèce humaine. C’est au Calvaire que le caractère de Dieu se révéla. La croix prouva à l’univers tout entier que la rébellion de Lucifer n’était nullement imputable au gouvernement de Dieu.

Dans la lutte entre le Christ et Satan, durant le ministère du Sauveur, le véritable caractère du grand séducteur se révéla. Rien ne fut plus propre à éteindre chez les anges et chez toutes les intelligences de l’univers la dernière étincelle d’affection pour Lucifer, que sa guerre cruelle contre le Rédempteur du monde. L’audace blasphématoire avec laquelle il osa demander à Jésus de lui rendre hommage, la hardiesse présomptueuse qui le poussa à le transporter au haut de la montagne et au sommet du temple, la perfidie dont il fit preuve en lui suggérant de se précipiter d’une hauteur vertigineuse, la malignité inlassable avec laquelle il le harcela de lieu en lieu jusqu’à inciter les sacrificateurs et le peuple à renier Son amour et à s’écrier : « Crucifie-le! Crucifie-le! » -- tout cela provoqua l’étonnement et l’indignation de l’univers.

C’est Satan qui poussa le monde à rejeter Jésus-Christ. Voyant que la miséricorde, l’amour, la compassion et la tendresse du Sauveur représentaient aux yeux du monde le caractère de Dieu, Satan fit usage de toute sa puissance et de toute son astuce pour le supprimer. Il contesta chacune des prétentions du Fils de Dieu et employa comme agents des hommes chargés de semer sa vie de souffrance et de tristesse. Les sophismes et les mensonges par lesquels il s’efforça d’entraver l’oeuvre de Jésus, la haine manifestée par ses sicaires, ses cruelles accusations contre une vie de bonté sans exemple : tout cela dénotait une rancoeur séculaire qui se déchaîna sur le Fils de Dieu au Calvaire comme un torrent de malignité, de haine et de vengeance que le ciel entier contempla dans un silence glacé d’horreur.

Son sacrifice consommé, Jésus monta aux cieux, mais il n’accepta les hommages des anges qu’après avoir présenté au Père cette requête : « Je veux que là où je suis ceux que tue m’as donnés soient aussi avec moi. » (
Jean 17.24 ) En accents d’une puissance et d’un amour inexprimables, le Père fit entendre de son trône cette réponse : « Que tous les anges de Dieu l’adorent! » ( Hébreux 1.6 ) Jésus était sans tache. Son humiliation finie, son sacrifice consommé, il reçut un nom qui est au-dessus de tout autre nom.

Désormais, la culpabilité de Satan était inexcusable. Il s’était montré tel qu’il est : menteur et meurtrier. On comprit que l’esprit qu’il manifestait parmi les hommes qui s’étaient rangés sous son sceptre, il l’aurait introduit dans le ciel s’il en avait eu la possibilité. Il avait prétendu que la transgression de la loi de Dieu ouvrirait une ère de gloire et de liberté : on voyait maintenant qu’elle n’avait amené que l’esclavage et la dégradation.

Les accusations mensongères de Lucifer contre le caractère et le gouvernement de Dieu apparurent sous leur vrai jour. Il avait affirmé qu’en exigeant de ses créatures la soumission et l’obéissance, Dieu demandait d’elles un renoncement et des sacrifices auxquels il n’eût pas consenti lui-même et recherchait uniquement Sa gloire personnelle. Or chacun pouvait maintenant constater que, pour sauver une race pécheresse, le Maître de l’univers n’avait pas reculé devant le plus grand sacrifice auquel Son amour eût pu consentir; « car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même » (
2 Corinthiens 5.19 ). On vit aussi que Lucifer, assoiffé de gloire et de domination, avait ouvert la porte au péché, tandis que, pour détruire le mal, le Fils de Dieu s’était humilié en devenant obéissant jusqu’à la mort.

Dieu avait témoigné de l’horreur pour les principes de la rébellion, et le ciel tout entier voyait maintenant éclater sa justice, tant dans la condamnation de Satan que dans la rédemption de l’homme. Lucifer avait déclaré que si la loi était immuable et si chaque transgression devait être punie, tout transgresseur devait être à jamais exclu de la faveur du Créateur. Il avait affirmé que l’espèce humaine ne pouvait pas être rachetée et qu’elle était, par conséquent, sa légitime proie. Mais la mort de Jésus en faveur de l’homme était un argument irrésistible : la pénalité de la loi était tombée sur un Être qui était l’égal de Dieu, laissant l’homme libre d’accepter Sa justice et de triompher de la puissance de Satan, de même que le Fils de Dieu en avait été vainqueur. Ainsi, tout en demeurant juste, Dieu avait justifié ceux qui croient en Jésus.

Mais si le Christ est venu souffrir et mourir, ce n’est pas seulement pour assurer le salut de l’homme. S’il est venu pour rendre la loi de Dieu « grande et magnifique », ce n’est pas uniquement pour les habitants de cette terre : son grand sacrifice démontre à l’univers entier que cette loi est immuable. Si elle avait pu être abolie, le Fils de Dieu n’aurait pas dû donner sa vie pour en expier la transgression. Sa mort en prouve l’immutabilité. L’expiation consentie par l’amour du Père et du Fils pour assurer la rédemption des pécheurs démontre -- et pouvait seule démontrer -- à l’univers entier que la justice et la miséricorde sont à la base de la loi et du gouvernement de Dieu.

Tout en proclamant à l’univers l’immutabilité de la loi, la croix du Calvaire affirme que le salaire du péché, c’est la mort. Ce cri du Sauveur expirant : « Tout est accompli » a sonné le glas de Satan. L’issue du grand conflit séculaire était désormais décidée et l’extirpation finale du mal assurée. Le Fils de Dieu est descendu dans la tombe « afin que, par la mort, il anéantît celui qui a la puissance de la mort, c’est-à-dire le diable » (
Hébreux 2.14 ).

Au jugement dernier, quand le Juge de toute la terre demandera à Satan : « Pourquoi t’es-tu révolté contre moi et m’as-tu ravi mes sujets? » l’auteur du mal restera bouche close. Toutes les lèvres seront fermées et toutes les armées de la rébellion resteront silencieuses.

L’ambition de Lucifer l’avait poussé à dire : « J’élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu... Je serai semblable au Très-Haut. » Dieu a répondu : « Je te réduis en cendre sur la terre... Tu es réduit au néant, tu ne seras plus à jamais! » (
Ésaïe 14.13, 14; Ézéchiel 28.18, 19 ) Lorsque le jour viendra, « ardent comme une fournaise, tous les hautains et tous les méchants seront comme du chaume; le jour qui vient les embrasera, dit l’Éternel des armées, il ne leur laissera ni racine ni rameau » ( Malachie 4.1 ).

Dieu a fait de la révolte de Satan une leçon pour l’univers dans tous les siècles à venir, un témoignage perpétuel de la nature et des terribles conséquences du péché. L’application des principes de Lucifer et leurs effets sur les anges et les hommes devaient donner une juste idée de ce qu’il en coûte de braver l’autorité divine. Cette expérience devait prouver que le bien-être de toutes les créatures dépend de la permanence du gouvernement et des lois de Dieu. L’histoire de cette sombre révolte devait être pour tous les anges une sauvegarde perpétuelle révélant définitivement le caractère de la désobéissance et de sa pénalité.

L’univers tout entier aura été témoin de la nature et des conséquences du péché. La totale extirpation du mal qui, accomplie au début, eût été un sujet d’effroi pour les anges et eût terni l’honneur de Dieu, proclamera hautement son amour et établira son honneur devant l’univers fidèle et joyeusement soumis à Sa loi. Plus jamais le mal ne reparaîtra. Dieu a fait cette déclaration : « La détresse ne paraîtra pas deux fois. » (
Nahum 1.9 ) La loi de Dieu, dénigrée par Satan, qualifiée de joug d’esclavage, sera honorée comme une loi de liberté. Une création éprouvée et restée fidèle ne cherchera plus à déserter celui dont l’amour insondable et la sagesse infinie lui auront été si abondamment manifestés./

 3rd world war

9/11 documentary

9/11 mysteries

Aaron shust

Aaron shust 2

Aaron shust 3

Aaron shust 4

Aaron shust 5

Abraham movie

A call to medical evangelism

A media tintas movie

A punto de lanza movie

Acts of the apostles movie

Acts of the apostles book

Adam and eve movie

Adventist home book

Adventist news

Adventist news 2

Adventist youth

Aids a hoax

Aims of the Papacy

Alberto Rivera

Alejandro Bullon

Amy grant

Amy grant 2

Amy grant 3

Amy grant 4

Amy grant 5

An appeal to mothers

An appeal to the youth

Asscherick david

Asscherick david the certain identity of the antichrist

Asscherick david eyes wide shut

Asscherick david what do you expect?

Asscherick david prophecy answers

Asscherick david prophecy answers 4

Asscherick david babylone is alive and well

Asscherick david because of those who sat

Asscherick david four your faith

Asscherick david how Jesus will return

Asscherick david how near is the end?

Asscherick david how not to get the mark of the beast

Asscherick david logic of revival

Asscherick david there is really a final judgment

Asscherick david the USA in Bible prophecy

Attraction-tube.com links

Audio bible

Audio bible genesis

Audio bible exodus

Audio bible leveticus

Audio bible numbers

Audio bible deuteronomy

Audio bible joshua

Audio bible judges

Audio bible ruth

Audio bible 1 samuel

Audio bible 2 samuel

Audio bible 1 kings

Audio bible 2 kings

Audio bible 1 chronicles

Audio bible 2 chronicles

Audio bible ezra

Audio bible nehemiah

Audio bible esther

Audio bible job

Audio bible psalms

Audio bible proverbs

Audio bible ecclesiastes

Audio bible song of solomon

Audio bible isaiah

Audio bible jeremiah

Audio bible lamentations

Audio bible ezekiel

Audio bible daniel

Audio bible hosea

Audio bible joel

Audio bible amos

Audio bible obadiah

Audio bible jonah

Audio bible micah

Audio bible nahum

Audio bible habakkuk

Audio bible zephaniah

Audio bible haggai

Audio bible zechariah

Audio bible malachi

Audio bible matthew

Audio bible mark

Audio bible luke

Audio bible john

Audio bible acts of the apostles

Audio bible romans

Audio bible 1 chorintians

Audio bible 2 chorintians

Audio bible galatians

Audio bible ehpesians

Audio bible philipians

Audio bible colosians

Audio bile 1 thesalonians

Audio bible 2 thesalonians

Audio bible 1 timothy

Audio bible 2 timothy

Audio bible titus

Audio bible philemon

Audio bible hebrews

Audio bible james

Audio bible 1 peter

Audio bible 2 peter

Audio bible 1 john

Audio bible 2 john

Audio bible 3 john

Audio bible jude

Audio bible revelation

Avalon

Avalon 2

Avalon 3

Avalon 4

Babylonian connection

Barrabas movie

Bass songs

Benny munoz

Benny munoz 2

Benny munoz 3

Best of christian rap

Best of christian rap 2

Best of christian rap 3

Bob marley

Brian doerksen

Bullon nahum 4

Bullon nahum 5

Bullon phoenix 1

Bullon phoenix 2

Bullon phoenix 7

Bullon phoenix 8

Bullon abdias 1

Bullon abdias 2

Bullon abdias 3

Bullon abdias 4

Bullon abdias 5

Bullon abdias 8

Bullon cuba

Bullon el hombre

Bullon nahum 2

Bullon phoenix 3

Bullon phoenix 4

Bullon phoenix 5

Canticos cristianos

Canticos cristianos 2

Casting crowns

Casting crowns 2

Casting crowns 3

Casting crowns 4

Casting crowns 5

Catherine de medicis

C.D. Brooks

C.D. Brooks questions and answers

Chenonceau castle

Child guidance book

Children bible

Children bible 2

Children bible 3

Children bible 4

Children bible 5

Children bible 6

Children bible 7

Children bible 8

Children bible 9

Children bible 10

Children bible 11

Children bible French

Christian education book

Christian experience and teachings book

Christian leadership book

Christian music

Christian music 2

Chris tomlin

Chris tomlin 2

Chris tomlin 3

Christ's object lessons book

Christian music medley

Christian persecution

Clifford goldstein

Conflict in the last days book

Cosmic conflict

Craig dean and philips

Craig dean and philips 2

Creation evolution debates

Creation evolution debates infidel guy

Creation evolution debates dr Shermer

Creation evolution debates rainbow

Creatures that defy evolution

Darlene zschech

Darlene zschech 2

Darlene zschech 3

Darlene zschech what is worship?

David and goliath movie

David gates

David gates faith camp 1

David gates faith camp 2

David gates faith camp 4

David gates faith camp 5

David gates faith camp 7

David gates faith camp 9

David gates faith camp 10

David gates faith camp 11

David gates faith camp 12

David gates faith camp 14

David gates faith camp 15

David gates faith camp 16

David gates faith camp 17

David gates faith camp 18

David gates faith camp 21

David gates  converging crisis

David gates converging crisis 2

David gates crossing the jordan

David gates crossing the jordan 2

David gates crossing the jordan 3

David gates death of laodicea

David gates extreme faith

David gates faith camp

David gates i have heard my people's cry

David gates faith in action

David gates in guam

David gates gospel ministries

David gates questions and answers

David gates will the real adventist stand up?

David gentry center of the earth

David gentry creation's tiny mysteries

David gentry dark clouds of the big bang

David gentry fingerprints of creation

David gentry microscopic chances

David gentry polonium halos

David gentry what horrors the hubble wouldn't face

Design and logos in biology

Desire of ages

Documentarytube.yolasite.com

Does God exist?

Donnie mc clurckin

Doug batchelor

Doug batchelor dragon's egg

Doug batchelor elijah

Doug batchelor elijah 2

Doug batchelor elijah 3

Doug batchelor final countdown

Doug batchelor final events

Doug batchelor God's mighty men

Doug batchelor is there anything we can trust?

Doug batchelor jewelry

Doug batchelor from pit to palace

Doug batchelor rest of the story

Doug batchelor revelation rapture

Doug batchelor road to emaus

Doug batchelor sda christians

Down here

Dr day bird flu hoax

Dr day diseases don't just happen

Dr day what does the bible say about doctors?

Dr day he loves me 

Dr day vaccines

Dr hoffer

Ellen white summit

Ellen white summit 2

El reino de david

El rey salomon movie

Encore un peu de patience

Enfrentando a los gigantes movie

Evolution, foundation for the antichrist

Evolution, foundation for the antichrist 2

Evolutionists refuse to debate creationists

Fernando ortega

Fireflight

Fireflight 2

Food as medicine

France protestante

Free books

French Hugenots

Gaither homecoming

Goals of the papacy

Gospel of John movie

Health

Healthtube.yolasite.com

Henri 4

Henri 4 assasinat

Henri 4 vive l'amour

Hillsong

Hillsong 2

Hillsong 3

Hillsong God he reigns

Hillsong hope

Hillsong live

Hillsong Saviour king

Hillsong united we stand

Hillsong delirious

Histoire de France radio

History of the jesuits

History of spiritualism

History of the waldenses

History's turning points

How was the sabbath changed?

Hugh ross creation as a science

Hugo gambetta

Hugo gambetta amonestacion solemne

Hugo gambetta apostasia omega

Hugo gambetta fiesta cocecha

Hugo gambetta informes

Hugo gambetta ley dominical

Hugo gambetta mensage de elias

Hugo gambetta obreros de la hora undecima

Hugo gambetta pasa esto llamados

Hugo gambetta purificacion del sanctuario

Hugo gambetta siete senales

Hugo gambetta plan de salvacion

Illuminati the history channel

In the footsteps of Paul

Jacob movie

Jacob movie 2

Jan marcussen

Jan marcussen 1

Jan marcussen 3

Jan marcussen 4

Jan marcussen 5

Jan marcussen 6

Jan marcussen 7

Jan marcussen 8

Jan marcussen 9

Jan marcussen 10

Jan marcussen 11

Jan marcussen 12

Jan marcussen 13

Jan marcussen 14

Jan marcussen 15

Jan marcussen 16

Jan marcussen 17

Jan marcussen 18

Jan marcussen 19

Jan marcussen 20

Jan marcussen 21

Jan marcussen 22

Jan marcussen 23

Jan marcussen 25

Jan marcussen 26

Jan marcussen 27

Jan marcussen 28

Jan marcussen 29

Jan marcussen 34

Jan marcussen 35

Jan marcussen 36

Jan marcussen 37

Jan marcussen 38

Jan marcussen 39

Jan marcussen 40

Jan marcussen 42

Jan marcussen beauty meets the beast

Jan paulsen

Jan paulsen night live

Jars of clay

Jars of clay 2

Jars of clay 3

Jars of clay 4

Jars of clay 5

Jars of clay 6

Jean bible audio

Jean calvin

Jean calvin 2

Joe maniscaclco

Joe maniscalso the waldenses

Joe maniscalco new world order

John the revelator

Jeremiah movie

Jeremy camp

Jeremy camp 2

Jeremy camp 3

Jésus est-il Dieu?

Jesus movies

Jesus ardian romero

Jesus adrian romero 2

Jesus adrian romero 3

Jesus of nazareth

Jesus movie english

Jesus movie french

Jesus movie spanish

John huss movie

John wycliffe movie

Jose elysée

Jose elysée 2

Jose elysée 3

Jose ocampo

Joseph movie

Joseph movie 2

Judas movie

Keepers of the flame

Keep the faith sunday law

Keep the faith sunday law is coming

Keep the faith sunday law and europe

Keep the faith sunday law and 9/11

Kees kraayenoord

Kent hovind age of the earth

Kent hovind dangers of evolution

Kent hovind dinausaurs

Kent hovind garden of eden

Kent hovind lies in the textbooks

Kent hovind lies in the textbooks 2

Kent hovind the bible and health

Kevin max

Kevin max 2

King david movie

King solomon documentary

King solomon movie

King's x

King's x 2

King's x 3

Kirk franklin

Kirk franklin 2

Kutless

Kutless 2

L'ancre de notre foi

L'enfer as t-il une fin?

L'espoir

La bible décodée

La femme en écarlate  

La grande tribulation

La luz del mundo

La marque de la bête

La porte des brebis

La pratique du sabbat

La prophétie de Daniel

La tragédie des siècles

La vie d'abraha

Le meilleur est a venir

Le péché sans pardon  

Le retour de Jésus

Le septième jour

Le signe éternel

Le spiritisme démasqué  

Le témoignage de Jésus révélé

Le temple de l'Apocalypse révélé

Le zoo de l'apocalypse

Le zoo de l'apocalypse 2

Le zoo de l'apocalypse 3

Le zoo de l'apocalypse 4

Le zoo de l'apocalypse 5

Le zoo de l'apocalypse 6

Le zoo de l'apocalypse 7

Lectures on creation

Lenny leblanc

Lenny leblanc 2

Les étonnantes prédictions

Les évènements a venir

Les saints de l'Apocalypse

Les signes de la fin

Les Usa en prophétie  

Links

Links 2

Links 3

Lincoln brewster

Los valles fertiles de mesopotamia

Louis 14

Lumière sur le sanctuaire 1,2

Lumière sur le sanctuaire 3,4

Lumière sur le sanctuaire 5,6

Lumière sur le sanctuaire 7,8

Marco barrientos

Marco barrientos cree todo es possible

Marco barrientos muestrame tu gloria

Marcos witt

Marcos witt 2

Marcos witt sana nuestra tiera

Marcos witt vencio

Mariachis cristianos

Marie antoinette 2006 movie

Mark woodman

Mark woodman is this the end of the world?

Mark finley

Mark finley alive at end times

Mark finley angel 911

Mark finley babylon

Mark finley beginning of the end

Mark finley bury the past

Mark finley countdown to eternity

Mark finley financial secrets

Mark finley greatest religious cover up

Mark finley health secrets

Mark finley hell

Mark finley mark of the beast

Mark finley near death experience

Mark finley new age

Mark finley personal peace

Mark finley remedy for tension

Mark finley revelation climax

Mark finley revelation judgment

Mark finley unpardonable sin

Mark finley why so many denominations?

Mark finley world in turmoil

Marqué à jamais

Martin luther movie

Mary magdalene movie

Mary mary

Matthew west

Matt redman

Maybe on sunday

Megavitamin and psychosis

Mercy me

Mercy me 2

Mercy me 3

Mercy me 4

Michael card

Michael card 2

Michael card 3

Michael card 4

Michael smith

Michael smith 2

Michael smith 3

Michael smith 4

Michael smith 5

Ministry of healing book

Mississippi mass choir

Mississippi mass choir 2

Mississippi mass choir 3

Mississippi mass choir 4

Modern health

Movies bible

Musée du désert

Musica cristiana

Musique chrétienne

Musique chrétienne 2

Musique chrétienne 3

Musique chrétienne 4

Napoleon

Napoleon 2

Napoleon 3

Napoleon 4

Natalie grant

Nature

Neville peter

Newsboys

Newsboys 2

Newsboys 3

Newsboys 4

New world order

New world order 2

Niacin therapy

Noah's ark movie

Nostradamus

One night with the king movie

Orthomolecular

Orthomolecular 2

Orthomolecular 3

Orthomolecular 4

Orthomolecular 5

Out of eden

Out of eden 2

Outcallmassageusa.com

Patriarchs and prophets book

Paul baloche

Paul baloche 2

Paul the apostle movie

Paul wilbur

Paul wilbur 2

Paul wilbur 3

Pilgrim's progress

Pilgrim's progress Cristiana

Pilgrim's progress 2

Pilgrim's progress 3

Pilgrim's progress audio

Point of grace

Point of grace 2

Prayer request

Prince caspian

Poésies

Prophecy

Prophecy 2

Prophecy 3

Prophecy 4

Prophetic interpretation

Prophets and kings book

Quand les bergers se transforment en Bètes

Quo vadis movie

Ramon gonzalez

Ramon gonzalez 2

Rebecca st james

Rebecca st james 2

Rebecca st james 3

Rebecca st james 4

Rebecca st james 5

Recovery from mental illness

Reine margot

Ring of power

Rise of the hugenots book

Rome's chalenge

Ruth

Salomon movie

Sabbath songs

Samson and delilah

Samson and delilah 2

Sandy patty

Schizofrenia and nutritional therapy

Selah

Sermons

Sex in the Bible

Smokescreens

Solomon movie 2

Stephen lewis

Stephen lewis 2

Stephen lewis 3

Stephen lewis 4

Strategic health systems

Stratling proof

Stryper

Stryper 2

Stryper 3

Stryper 4

Stryper 5

Stryper 6

Steps to Christ book

Swhitchfoot

Switchfoot 2

Tara leigh cobble

The case for the Creator

The chronicles of Narnia movie

The church in the wilderness

The debate

The french revolution history channel

The futur of psychiatry

The great debate

The great debate 2 wilder smith

The great commandment movie

The great controversy book

The health message

The indestructible book

The inquisition files

The inquisition files 2

The life of Jesus

The light of the world

The lost pages of christianity

The money masters

The origin of life

The revolutionary

The sabbath

The sanctuary

The secret of the jesuits

The seventh day

The seventh day 2

The seventh day 3

The seventh day 4

The seventh day 5

The ten commandments movie

The truth about the sabbath

The extreme oath of the jesuits

Theology debates

Thomas movie

Thoughts from the mount of blessing book

Time and creation Wilder smith

Toby mac

Toby mac 2

Toby mac 3

Toby mac 4

Toby mac 5

Tree 63

Twila paris

Versailles

Vineyard

Visiter le paris protestant

Visiter le paris protestant 2

Visiting paris the bible way

Visiting paris the bible way 2

Voice of prophecy

Voice of prophecy reunion

Walter Veith

Walter veith a woman rides the beast

Walter veith catholic islamic connections

Walter veith final conflict

Walter veith hidden agendas

Walter veith man behind the mask

Walter veith new age agendas

Walter veith origin of variety

Walter veith papacy admits sda truth

Walter veith revolution tyrants

Walter veith strange fire

Walter veith the wine of babylon

Walter veith u.n. and occult agendas

What is creation science?

Who controls the world?

Who has infiltrated the usa?

Why my mother did not become a Jehovah's witness?

Wintley phipps

William miler

World revolution

Yolanda adams

Yolanda adams 2

Your health your choice